Liste des communes

Si les liens ne fonctionnent pas comme ils devraient ou si le tableau démographie est vide, c'est que cette page n'a pas encore été mise à jour. Pour le faire, cliquer ici (réservé aux adhérents).';

commune précédente Saint-Martin-Valmerouxcommune suivante

retour.jpg


source

Code Insee : 15202
Code Postal : 15140
Arrondissement : Mauriac
Canton actuel : Mauriac
Canton ancien : Salers
Diocèse :Clermont

Longitude : 45.12
Latitude :2.44


copyright M.Croute
Présentation

moderne :

ancienne :
Extraits du «Dictionnaire statistique ou histoire, description et statistique du département du Cantal» Jean-Baptiste de Ribier du Châtelet et d'autres auteurs

Cartographie

moderne :

  • Carte IGN (site Géoportail, peut être long à charger) On peut choisir d'autres représentation en cliquant sur le bouton "Cartes" en haut à gauche.
  • Carte (site G.Maps)

ancienne :

  • Carte de Cassini (XVIIIe siècle) (site Géoportail, peut être long à charger)
    La carte de Cassini ou carte de l'Académie est la première carte générale du royaume de France. Les levés ont été effectués entre 1756 et 1789 et les 181 feuilles composant la carte ont été publiées entre 1756 et 1815.
  • Cadastre Napoléonien  (site des AD du Cantal)
    Commencé en 1808, les travaux s'étalent sur plus de 40 ans. En 1850, le Cantal fut le un des derniers départements français à être cadastré.
      1. la feuille d'assemblage de toute la commune
      2. page d'accès aux différentes feuilles

Démographie

moderne :

Les données après 1790, en nombre d'habitants, sont consultables sur la page wikipedia. On peut ausi consulter les documents de recensement conservés aux AD du Cantal.

ancienne :

Sous l'ancien régime, les populations sont comptées par feux correspondants à un nombre d'individus mal défini. A la fin du XIIIème siècle, il est de l'ordre de 6,5 individus par feux.
Voir la méthodologie utilisée pour obtenir les valeurs du tableau suivant.

Année 1709 1713 1714 1716 1731 1735 1736 1786 1787 1789 1790
Feux 157 160 160 210 230 210

Source : Paroisses et Communes de France - Cantal - Edition CNRS 1991

Données dans la base d'indexation BMS Aprogemere :

La valeur 0 pour une année indique qu'il n'y a pas de données pour cette année.

Bibliographie succincte :


Remarque : les numeros de la RHA antérieurs à 1968 sont consultables sur le site Gallica

Vie de la paroisse-commune

  • Repères historiques

      Saint-Martin-Valmeroux est situé sur les rives de la Maronne qui lui a donné son nom val maronae.

      Au XIIIème siècle, l'un des seigneurs féodaux de Saint-Martin est l' Evêque de Clermont. De cette seigneurie dépendaient un certain nombre de fiefs. La place doit sa configuration à son passé de cité judiciaire et au séjour de nombreux magistrats. Du XIIIème au début du XVIème siècle, Saint-Martin Valmeroux est le siège du baillage des Hautes Montagnes d'Auvergne.  Ce siège d'abord fixé à Aurillac est transféré à Saint-Martin suite à l'intervention du seigneur de la ville, l'abbé d'Aurillac.
      Les assises du baillage royal se tiennent alors dans une maison du bourg louée pour la circonstance.  Il devient nécessaire de disposer dans les alentours d'une prison pour les condamnés. Le château de Crèvecoeur est alors construit en un lieu facile à défendre vers la fin du XIIIème siècle.Les bandits des grands chemins qui sèment la terreur parmi la population sont emprisonnés à Crèvecoeur. Les condamnés à mort sont pendus près du château, contre un rocher : le Roc des Pendus. 
      Au XVIème siècle, Salers, depuis peu ville forte, enlève à Saint-Martin le siège du baillage des Hautes Montagnes d'Auvergne. Saint-Martin devient une agglomération rurale.
      De nos jours, iI subsiste de vieilles maisons à tourelles, une halle aux grains sur piliers comprenant encore une ancienne mesure à grains taillée dans la pierre, une église du XVème siècle avec un clocher du XIIème. 

      Mais la seigneurie de l'évêque de Clermont ne couvre pas toute la paroisse de Saint-Martin. Un nommé Géraud Delpeuch vend à la famille Marion le Chastel Del Peuch (aujourdhui connu sous le nom de Château de Bezou). Cette seigneurie est liée au Duc d'Auvergne. Il en fût ainsi jusqu'au XVIème siècle puis au déclin du Chastel Del Peuch la seigneurie passe aux mains de la maison Saint-Martial, famille puissante déjà propriétaire de la seigneurie de Drugeac. 

      Dès le début du XXème siècle, St Martin Valmeroux fut un centre de ganterie de luxe. La ganterie fondée en 1894 par Jean-Marie Chanut prospéra durant de nombreuses années et exporta alors des gants de luxe jusqu'aux Etats-Unis.
      Le 2 septembre 1955 Saint Rémy devient Saint Remy de Salers avant d’être rattachée le 1er janvier 1973 à Saint Martin Valmeroux.

  • Quelques monuments
      • L'église de Saint Martin du XVème siècle est construite sur une église romane dont subsiste le clocher du XIIème. Cette église avait titre de prieuré, affecté par la suite au collège de Mauriac. Elle est citée dans la charte de Clovis au XIIIème siècle, seigneurie et baillage des Montagnes d'Auvergne.
      • A l'intérieur, seules la Sainte Table fermant le chœur, les stalles et les boiseries (qui étaient peintes) semblent  ancien, l’intérieur a été rénové entièrement au XIXème siècle.
      • L'église de Saint Rémy, ancien prieuré sous la nomination de l’abbé d’Aurillac.
      • Les Barriades, alignement de petites maisons typiques très anciennes
      • Les maisons à tourelles qui enorgueillissent la place et la rue du Baillage
      • Château de Nozières-Soubra (Saint Pôl) à Nozières du XIVème siècle, dont il reste une tour ruinée
      • Château de Crèvecœur (Auvergne), château royal ruiné antérieur au  XIIème siècle, siège du bailliage de Haute-Auvergne entre le XIIIe et le XVIIIe siècle.
      • Chastel Del Puech (Château de Bezou), cédé par la famille DELPUECH au Sieur MARION, puis aux SAINT-MARTIAL, seigneurs de Drugeac, comme coseigneurs de Saint-Martin, qui le conservent jusqu'en 1765, date à laquelle le Puech est acheté par le Sieur André de LA RONADE, qui est déclaré émigré pendant la Révolution, tandis que sa mère âgée est arrêtée. Le domaine est saisi et vendu comme bien national. Une chapelle subsiste.
      • La Halle du marché, édifiée en 1838. Un marché s'y tenait tous les vendredis. Une pierre qui servait de mesure pour les grains est enchâssée dans le mur de soubassement. Cette "pierre mesure" d'un seul bloc a pour dimensions 1,75m de long, 0,50m de haut et 0,85m de profondeur. Elle est percée de trois trous en forme de cuvettes, chacune représentant une mesure : la première une quarte, la deuxième une demi-quarte et la troisième un quart. Des bouchons en bois fermaient les orifices.


retour.jpg

Adhérents, vous pouvez ajouter des documents concernant cette commune. Pour le faire, cliquer ici (réservé aux adhérents).

Venir nous voir

Calendrier d’événements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31