Personnages

Personnages du Cantal


 Jean Baptiste Carrier et les noyades de Nantes
Les noyades à Nantes sont un épisode de la Terreur qui a eu lieu entre novembre 1793 et janvier 1794 à Nantes. Pendant cette brève période, des milliers de personnes, notamment des personnes d'Église, suspects aux yeux de la République ont été noyées dans la Loire sur ordre de Jean-Baptiste Carrier (né le 16 mars 1756 à Yolet - guillotiné le 16 décembre 1794). Extrait de « Plaidoyer pour les Maudits » de Gilbert Dupé.

 Jean Baptiste Roussilhe, un auvergnat méconnu de l'histoire
JB Rousillhe de Morainville était un homme d’affaires sous la révolution et le premier empire. Ingénieur, il intervient au port de Marseille pour lutter contre son envasement, établit des projets d’aménagements de ports militaires. Il fut chargé de mission secrète par le directoire, puis armateur de bâtiments pour la course au large. Il deviendra à la fin de sa vie industriel pour pallier au blocus pendant l’empire.

 L'abbé Julien Molénat, précurseur du Mutualisme
Julien Molénat (1882-1963) était le curé de Roannes-Saint-Mary. Convaincu que l'organisation et la survie de l'agriculture passent par le mutualisme, il crée et participe dès le début du XIXe siècle, à de nombreuses organisations mutualistes communales et régionales : Syndicat Agricole, Caisse Locale d'Assurance Mutuelle Incendie, Caisse Régionale du Crédit Agricole, etc ...

 La vie étonnante de Pierre Escarbassière
Pierre Escarbassière est né en 1869 à Sansac de Marmiesse, il quitte l'Auvergne en 1885 pour émigrer en Espagne. Avec toutes les qualités de commerçant qu'il saura mettre en oeuvre, il y fera fortune. Il sera élu Alcade de Vicalvaro en 1923.

 Tonin la Méthode, fils d'Ytrac
Antonin Magne, né le 15 février 1904 à Ytrac (Cantal). Coureur cycliste dit Tonin-la-méthode, il gagna le Tour de France en 1931 puis en 1934. Il couronna sa carrière par une victoire dans le championnat du monde en 1936. Après sa carrière, il devint  le directeur sportif de l’équipe Mercier. Il vécut une partie de sa vie à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis avant de décéder le 8 septembre 1983 à Arcachon (Aquitaine). Son ascendance sur plus de 10 générations est présentée dans l'espace adhérent.

 Le bienheureux Jacques Berthieu
Jacques Berthieu naquit le 27 novembre 1838 à Polminhac (Cantal) et mourut en martyr à Ambiatibé (Madagascar) le 8 juin 1896. C’était un prêtre jésuite missionnaire à Madagascar. Arrêté le 8 juin 1896 lors d'une insurrection des Menalamba, il refusa à plusieurs reprises d'apostasier et fut fusillé le même jour. Il fut béatifié par Paul VI le 17 octobre 1965, pendant le concile Vatican II. Son ascendance sur 9 générations est présentée dans l'espace adhérent.

 Marcellin Boule et la paléontologie humaine
Né le 1er janvier 1861 à Montsalvy dans une famille modeste, Pierre Marcellin a été titulaire de la chaire de paléontologie au Musée national d'histoire naturelle et premier directeur de l'Institut de paléontologie humaine à Monaco. Son œuvre immense aborde à la fois la paléontologie, l'anthropologie et la géologie. Il est l'auteur en 1911 d'une remarquable description de l'homme de Neandertal de La Chapelle-aux-Saints, mais son œuvre maîtresse reste « Les hommes fossiles » publié en 1921. Marcellin Boule montre comment l'homo sapiens arrive au terme du processus d'hominisation et d'évolution des primates.
Son ascendance sur 10 générations est présentée dans l'espace adhérent.

 Pierre Trémoulière - Négociant, Mutualiste et Homme Politique
Né à Pers en 1856, Pierre Trémoulière, propriétaire négociant, fut conseiller municipal de la commune d'Omps (Cantal) puis maire en 1904 jusqu'à sa mort en 1937. Député du Cantal de 1924 à 1928, il interviendra à la Chambre sur les questions financières et sur les moyens de dégager des ressources publiques. Fondateur de plusieurs sociétés de secours mutuels, il est titulaire de la Médaille d'or de la mutualité et Chevalier de la Légion d'honneur.

 Henri Mondor, un chirurgien à l'Académie Française
Originaire de Saint Cernin, il fut le témoin de l'évolution de la chirurgie moderne. Professeur de chirurgie à la Faculté de Médecine de Paris, outre les traités de chirurgie qu'il rédigea, il se consacra à l'histoire de la médecine et des médecins. Henri Mondor s'adonna brillamment à sa passion pour la littérature, notamment pour le poète Stéphane Mallarmé. Il fut également dessinateur et, reconnu pour son savoir, fut élu à quatre académies dont l’Académie Française en 1946.
Son ascendance sur 8 générations est présentée dans l'espace adhérent. une autre référence Henri Mondor raconté aux étudiants par le professeur Claude Hamonet

 Jacques Delors, ses racines cantaliennes
Jacques Delors, né en 1925 à Paris, est un homme politique français. Sa mère Jeanne Rigal bien que née également à Paris, est originaire d’Arnac dans le Cantal. Licencié de Sciences Economiques, il est nommé ministre de l'Économie, des Finances et du Budget de 1981 à 1984 et accède à la présidence de la Commission européenne de 1985 à 1994. Ancien maire de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), il est le père de Martine Aubry née Delors.
Son ascendance sur 9 générations est présentée dans l'espace adhérent.
 

 La famille Prax, trois générations au service de la France
Une Etude d'Yves Marret sur une lignée d’officiers sur 3 générations, originaire de Marmanhac et d’Aurillac. Elle débute avec Jean-Louis Prax , fils de Jean (1759-1819), avocat en parlement et de Geneviève Besse et petit fils de Jean Prax (1720-1783), procureur au présidial d’Aurillac. Jean-Louis Prax est un descendant de Jean de Cambefort, seigneur de Fracor. Généraux, Lieutenant-colonel, Capitaines, ils furent aussi Grand-officier, commandeurs, officiers et chevalier de la Légion d’Honneur.

 

Venir nous voir

Imprimer

Calendrier d’événements

Mars 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
5
6
7
8
9
12
13
15
16
17
20
21
22
23
24
27
29
30
31